Sortie du livre « Un Homme Debout »

UN HOMME DEBOUT Entretien avec Christel Seval « Chercher à devenir, rien de tel pour s’éloigner de ce qui est déjà là » D’abord Dieu ne doit pas me remarquer (cf l’élève en classe) donc je m’interdis de réussir, d’être magnifique, d’être trop heureux (attention au pain noir !) Car pour plaire à Dieu c’est mieux d’être pauvre, déshérité, humble. Bref, il vaut mieux être en galère car il ne faut pas le déranger pour rien le Barbu. Inconsciemment, toujours, nous sommes persuadés que Dieu est pur, qu’il incarne le bien, qu’il protège les gentils. Évidemment dès qu’on sort du … Continue reading

L’acceptation de Soi

Tistrya:
Franck Lopvet explique comment il perçoit en chaque personne son inconscient, ses croyances et sa vision du monde. Il montre que c’est avec cette structure que nous créons notre vie au quotidien, et que c’est en acceptant qui nous sommes que la vie peut alors nous présenter des évènements afin de nous révèler à nous-même.

Le site de Tistrya : http://www.tistryaprod.com
Facebook : http://www.facebook.com/tistryaproduc…
Twitter : https://twitter.com/Tistrya_Prod

Extrait du livre « Un homme debout », échange entre Christel Seval et Franck Lopvet.

[ORDONNER À LA MATIÈRE] Oui, cette notion de gratitude, il faut bien la comprendre. La gratitude face à la vie, il ne s’agit pas de la « jouer » ! Comment allez-vous faire pour faire « semblant » d’avoir de la gratitude pour un truc que vous savez qui n’est pas encore là ? Si l’on considère la Déesse, ou Dieu, c’est-à-dire Gaia ou l’Unité, on comprend que le TOUT est une « créance » énergétique, une source d’énergie nous permettant de transformer cette énergie en quoi que l’on désire. La nature de Gaia est d’être une réserve énergétique qui … Continue reading

L’Homme Debout, quelques pistes…

L’Homme Debout, quelques pistes… L’homme debout comprend que l’état du monde est notre perception de l’énergie « monde ». Les temps actuels nous apprennent à devenir responsables de nos créations. Pollution et guerre nous rappellent systématiquement qu’il devient dangereux de nier les liens entre ce que l’on vibre et ce que l’on vit. Les relations de cause à effet crèvent les yeux, c’est pourquoi l’humanité est aveugle. Nous récoltons la tempête de panique engendrée par le vent d’arrogance de chacun. Tout le monde se croit du bon côté du manche. Personne pour revendiquer le rôle de l’enfoiré. Cette planète est … Continue reading